Accueil > Premiers secours > Inconscience

Inconscience / Perte de connaissance




Question 5, 61 et 69

Ecouter respiration

Comment vérifier la respiration d’une victime ?

Réponse : On vérifie la respiration d'une victime en regardant si le ventre et la poitrine se soulèvent, et en sentant de l’air à l’expiration (en s'approchant son visage de la victime).




Question 11, 59 et 97

Quels comportements adopter en présence d’une victime qui ne répond pas et ne réagit pas, mais respire ?
Réponse : Si la victime est inconsciente, il faut :
- La placer en position stable sur le côté ou position latérale de sécurité.
- Alerter les secours.
- Surveiller la respiration de la victime jusqu'à l'arrivée des secours.

Action pour les personnes inconscientes



Question 18 et 76

Position Latérale de Sécurité - PLS

Dans quel cas peut-on positionner une victime en Position Latérale de Sécurité (PLS) ?

Réponse : Il faut placer une victime en PLS, si la victime ne répond pas, ne réagit pas et respire.




Question 29, 56 et 96

Evaluer l'état de conscience d'une victime

Citez les trois manières d’évaluer l’état de conscience d’une victime

Réponse : Pour évaluer l'état de conscience d'une victime, il faut :
- Lui poser des questions simples ("comment ça va ?", "vous m'entendez ?") ;
- Lui secouer doucement les épaules ;
- Lui prendre la main en lui demandant d'exécuter un geste simple ("serrez-moi la main").




Question 6

Perte de connaissance

Qu’est ce qu’une perte de connaissance ?

Réponse : C’est lorsque la victime ne répond pas et ne réagit pas mais respire.




Question 35

Pourquoi ne faut-il pas laisser une personne en perte de connaissance allongée sur le dos ?
Réponse : Car elle risque un étouffement par :
- Des liquides présents dans la gorge.
- La chute de la langue en arrière.

Ce qui peut entrainer un arrêt respiratoire et l’arrêt cardiaque.

Risques de Perte de connaissance



Question 30, 49 et 93

Quels sont les risques pour une personne en perte de connaissance qui est allongée sur le dos ?
Réponse : Si une personne sans connaissance reste allongée sur le dos, elle risque l’arrêt respiratoire (dû à une obstruction des voies respiratoires) et l’arrêt cardiaque.



Mediaffiliation

<< Précédent - Dégagement d'urgence Hémorragie - Suivant >>